BlendWebMix initie les enfants au code avec Blend Kids

 |   |  596  mots
Un enfant s'initiant au code lors du Blend Kids
Un enfant s'initiant au code lors du Blend Kids (Crédits : Laurent Cerino/ADE)
En marge du BlendWebMix 2015 à Lyon, le Blend Kids a réuni pour un après-midi de découverte du code et de la technique du StopMotion un groupe d'enfants du Centre Social La Carnière à Saint-Priest (Rhône). Une façon pour les organisateurs de sensibiliser les plus jeunes à tous les métiers du web.

Ils sont une vingtaine d'enfants de 7 à 12 ans à être venu participer au Blend Kids mercredi à Lyon, un atelier spécialement imaginé pour eux. Un premier groupe apprend à coder sur quelques ordinateurs à partir du logiciel libre Scratch, le site en ligne code.org et code combat. Les enfants s'entrainent à partir d'univers qui leur sont familiers. On voit défiler sur les écrans les héroïnes de la Reine des Neiges ou encore Angry Bird.

Du code pour comprendre le web

"Nous proposons aux enfants de se connecter à des tutoriels ludiques pour apprendre à coder. Ils s'utilisent de façon intuitive. Un bloc de fonction correspond à une action. Les enfants apprennent de leurs erreurs dans une logique créative", souligne Laurence Bricteux, fondatrice des Ateliers-Goûters du code.

Cette ancienne responsable du digital du groupe NRJ s'est convertie au code il y a deux ans, imaginant ces ateliers d'apprentissage pour les enfants parce qu'aucune offre n'existait Marseille. "Pour eux, c'est très intéressant de voir qu'il y a quelque chose derrière les jeux vidéos par exemple. C'est un autre regard sur les choses et explique la nécessité du code", poursuit-elle.

Studieux et concentré sur son écran où il apprend les rudiments du code, Hiheyb, 10 ans est enthousiaste. "Peut-être que j'aimerai devenir un chef d'entreprise qui fait des sites internet, alors le code c'est important", souligne-t-il. Louis-Baptiste, 10 ans, et Aymeric, 11 ans, trouvent aussi ce moment "intéressant".

Un film réalisé en StopMotion

Face à eux, un second groupe s'active autour des décors qu'ils doivent réaliser pour un film en StopMotion (animation reposant sur le principe du dessin animé, mais en animant des sujets en volume) inspiré du conte "La grenouille à grande bouche". A partir de quelques feuilles de papier, ils ont pour consigne d'imaginer le décor qui illustre les différentes phases de l'histoire - la grenouille voyage et rencontre de multiples animaux - tandis que l'autre groupe viendra réaliser les personnages.

"Les enfants sont très créatifs, ils ont des idées pertinentes auxquelles on ne pense pas toujours", souligne Vanessa Kaplan, dirigeante de Kiupe, un studio de création de jeux éducatifs mobiles pour enfants d'origine lyonnaise.

"C'est sympa de faire construire quelque chose avec ses mains, c'est un vrai retour aux sources", témoigne Charlie Toqué, le directeur artistique de Kiupe.

Blend kids

Sensibiliser aux métiers du web

L'idée d'introduire une cession pour les enfants a émergé à la fin de la dernière édition. Les organisateurs ont invité le jeune frère d'un développeur, qui avait assisté aux conférences, à venir leur raconter sa vision du BlendWebMix 2014. Par association d'idées, l'équipe a eu envie de faire participer des enfants en les initiant au code par des techniques ludiques.

"Le code, c'est une nouvelle langue vivante pour les enfants. Cela ne veut pas dire que tout le monde doit savoir coder mais il est impératif d'en comprendre le fonctionnement. Aujourd'hui, c'est un handicap, pour ceux qui font du web, ne pas en maitriser au moins la base", souligne Gregory Palayer, Président de la Cuisine du Web.

A plus long terme, la filière a besoin de sensibiliser à tous les métiers - et pas seulement du code - qui gravitent autour du web. A l'exemple du StopMotion qui montre que "l'on peut être créatif et sortir de l'écran", poursuit-il.

Le film imaginé par les enfants sera projeté ce jeudi lors de la cérémonie de clôture du BlendWebMix 2015. Les voix des personnages seront doublées en direct à cette occasion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :