Région : La Caisse des Dépôts a investi 1,8 milliard d'euros en 2015

 |   |  318  mots
(Crédits : DR)
En Auvergne Rhône-Alpes, le bras armé financier de l’État a distribué 1,8 milliard d'euros de prêts en 2015. Au-delà du logement social, l'institution souhaite renforcer son engagement dans les infrastructures et développer l'accompagnement de la filière numérique.

La Caisse des Dépôts a présenté ses résultats 2015 lors d'une conférence de presse vendredi 8 avril. Le groupe, qui fête son bicentenaire en 2016, a annoncé avoir investi 1,85 milliard d'euros sur l'exercice en Auvergne Rhône-Alpes. Au niveau national, l'institution a prêté 21,1 milliards d'euros, en hausse de 3 % par rapport à 2014.

La délégation de Lyon capte une grande majorité de ces fonds, avec 1,5 milliard d'euros, alors que celle de Clermont-Ferrand enregistre 324,30 millions d'euros de prêts signés.

Habitat social

Les investissements en fonds propres s'élèvent, sur la même période, à 24 millions d'euros dans une vingtaine de projets nouveaux alors que les encours bancaires ont dépassé les 4,3 milliards d'euros.

Parmi le fléchage des fonds, 177 millions d'euros, sur les 1,8 milliard d'euros, ont été à destination de l'habitat spécifique, notamment l'hébergement pour personnes
âgées ou handicapées, et des jeunes pour permettre d'accompagner la transition
démographique de ce territoire.

La transition écologique et énergétique est également un secteur pour lequel le réseau de la Caisse des Dépôts s'active. Près de 5 000 logements ont été réhabilités grâce aux éco-prêts, et près de 64 millions de prêts "croissance verte" à destination des collectivités locales.

Nouveaux enjeux

Suite à la recomposition des régions, la Caisse des Dépôts a identifié des nouveaux enjeux à relever sur le territoire : le développement d'infrastructures de transport (routières, fluviales et ferroviaires), la mise en œuvre de stratégies touristiques adaptées et l'accompagnement des universités.

Enfin, le financement d'études et la participation de la Caisse des Dépôts au montage de
projets innovants (lycée numérique, datacenter...) doivent permettre le renforcement
de la filière numérique régionale.

Outre Lyon, Grenoble, et Clermont-Ferrand, le réseau régional se renforcera en 2016 avec la création d'une antenne à Chambéry, en Savoie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :