Création du premier fonds d'investissement privé dédié à la montagne

 |   |  431  mots
Montagne et Sports Participations pourra octroyer jusqu'à 375 000 euros par projet.
Montagne et Sports Participations pourra octroyer jusqu'à 375 000 euros par projet. (Crédits : DR)
La grappe d'entreprises Outdoor Sports Valley (OSV) s'unit à Savoie Mont-Blanc Angels (SMBA) et au Cluster Montagne pour lancer Montagne et Sports Participations, le premier fonds d'investissement dédié au développement des entreprises des filières montagne et outdoor.

Annoncé à l'été 2015 par le Cluster Montagne et par SMBA, ce fonds d'investissement vient d'être officiellement lancé avec le concours d'Outdoor Sports Valley (OSV). L'objectif du trio est d'investir un total de 2,5 millions d'euros dans des entreprises portant un projet de développement, ou visant la création ou la reprise d'une activité existante. Une société par actions simplifiée (SAS) dotée d'un statut de société à capital risque (SCR) sera créée d'ici à fin avril.

Souscription ouverte

Dès avril, un appel à candidatures sera lancé pour susciter des demandes de levées de fonds auprès de Montagne et Sports Participations. À partir du deuxième semestre 2016, chaque projet pourra bénéficier d'un montant de 50 000 à 375 000 euros.

La souscription est ouverte au public jusqu'au 10 mars, avec un montant minimum de 5 000 euros par souscripteur particulier. Pour les entreprises, le minimum souscrit varie de 5 000 à 30 000 euros en fonction du nombre de salariés. Jusqu'à présent, 90 % des 2,5 millions d'euros visés ont été récoltés, soit 2,25 millions d'euros.

"Ne pas réinventer la roue"

"Nous réunissons nos forces pour ne pas réinventer la roue et que chacun puisse apporter à son industrie", commente Xavier Gallot-Lavallée, le président du Cluster Montagne.

"L'entrée d'Outdoor Sports Valley nous permettra d'atteindre l'objectif initial, souligne Dominique Favario, directeur de Savoie Mont Blanc Angels. De plus, nous améliorons notre ancrage territorial puisque le Cluster Montagne est basé à Alpespace, et OSV à Annecy."

Les entreprises membres du Cluster Montagne et d'Outdoor Sports Valley pourront présenter des projets devant un comité d'études réuni régulièrement pour vérifier leur éligibilité, la solidité des dossiers et la plus-value potentielle pour les souscripteurs du fonds, indique Rémi Forsans, le directeur d'OSV.

Après une phase de mise en instruction des dossiers, un comité d'investissement décidera de mettre au vote le projet, qui devra alors être approuvé par la majorité des actionnaires de Montagne et Sports Participations.

Entrée au capital

"L'idée de cet outil de financement est d'entrer dans le capital des entreprises le temps que le projet prenne son envol, avant d'en sortir, précise M. Forsans, ce qui devrait prendre de trois à cinq ans".

Par ailleurs, Outdoor Sports Valley est en discussion avec des plateformes de financement participatif (crowdfunding, en anglais) pour faciliter l'accès à ce type d'investissement, qui pourrait venir s'accumuler avec les montants octroyés par Montagne et Sports Participations, indique M.Forsans.

Labellisé grappe d'entreprises en 2010, Outdoor Sports Valley regroupe les principales marques de l'outdoor, sur l'ensemble de l'arc alpin, y compris en Suisse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2016 à 10:07 :
Et l'intérêt est il d'anticiper le changement climatique et du coup de soutenir le tourisme en montagne ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :