Affaire Chabert  : une subvention contestée refilée au budget Lycées

 |   |  30  mots
AU FIMM, l'ESF organisait des ateliers de ski pour les enfants.
AU FIMM, l'ESF organisait des ateliers de ski pour les enfants. (Crédits : Didier Gourbin/ Chambéry Métropole)
L'exécutif régional cherche-t-il à éviter une exposition juridique dans l'affaire Chabert ? La subvention susceptible d’occasionner une prise illégale d'intérêts au profit du Monsieur Montagne de la région sera présentée au titre du budget Lycées lors de la prochaine commission permanente. Elle avait été votée en novembre dernier sur proposition de la commission Montagne, présidée par Gilles Chabert, également administrateur de l'association bénéficiaire.

Cette subvention de 20 000 euros vise à soutenir l'association Montanea, basée à Chambéry, pour l'organisation de son Festival international des métiers de la montagne (FIMM), qui s'est déroulé fin...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2017 à 9:48 :
ça ne m'étonne pas de la part de monsieur Chabert on va de surprise en surprise les moniteurs de ski esf aimeraient connaitre ses rémunérations et connaitre les frais engendré par sa fonction ( restaurant étoilés voitures etc...) monsieur chabert c'est déjà fait attribuer un prime de 175000€ qu'il touchera à son départ a la retraite ( votée en très petit comité) et dans le même temps il faisait voter un loi concernant uniquement les esf qui obligeait les moniteurs a réduire leur activité à 62 ans alors que lui se faisait réélire à 62 ans a la présidence du syndicat des moniteurs pour 4 ans dans un élection ou les moniteurs n'ont pas le droit de voter mais seulement leurs représentants,juste un petit comité entièrement dévoué à Monsieur Chabert! si les moniteurs avaient pu voter individuellement (ce qui est apparemment impossible) il n'aurait probablement pas été réélu .bref c'est comme toujours concernant les politiques "faites ce que je dis pas ce que je fais"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :