Conseiller n'est pas (toujours) entreprendre

 |   |  30  mots
(Crédits : DR)
Au point sur le plan technique, les conseillers du chef d'entreprise (avocats, experts-comptables, notaires, etc.) n'ont pas toujours une vision exhaustive de l'acte d'entreprendre. Et si certaines professions se forment volontiers pour parler les multiples langages de l'entreprise (management, stratégie commerciale, par exemple), d'autres éprouvent plus de difficultés à s'ouvrir et à les adopter. Tour d'horizon de ces métiers de conseil de l'entreprise plus ou moins en prise avec ses réalités.

Qui mieux qu'un chef d'entreprise pour conseiller un autre chef d'entreprise ? La réponse à cette question semble évidente. Pourtant, la réalité n'est pas toujours aussi simple. En effet, s'ils...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :