Le Crédit agricole Loire Haute-Loire confirme sa solidité financière

 |   |  389  mots
Le Crédit agricole Loire Haute-Loire est présent dans près d'une commune sur deux.
Le Crédit agricole Loire Haute-Loire est présent dans près d'une commune sur deux. (Crédits : YP)
La caisse régionale du Crédit agricole a vu son PNB progresser de 6,3 % l'an dernier, assorti d'une belle rentabilité.

« Nous avons bien résisté malgré la persistance de taux bas », se félicite Pierre Vallayer, directeur financier du Crédit agricole Loire Haute-Loire. Dans un contexte tendu, la banque verte a publié ce vendredi des résultats 2014, qui viennent confirmer sa solidité financière ainsi qu'un bon niveau d'activité.

L'an passé, la caisse régionale a enregistré une progression de son produit net bancaire (PNB) de 6,3 % à 294 millions d'euros. L'encours de collecte (11,6 milliards d'euros) a augmenté de 1,8 %, tiré principalement par l'épargne-logement (+ 6,4 %), l'assurance-vie (+ 3,8 %) et les dépôts à vue (+ 3,5 %). L'encours de crédit (6,8 milliards d'euros) a, pour sa part, progressé de 1,7 %, notamment grâce au dynamisme du crédit à l'habitat (+ 3,4 %), le marché des entreprises restant stable.

Rétraction du crédit à la consommation

En revanche, le crédit à la consommation s'est rétracté de 3,6 % dans un marché en tendance baissière depuis plusieurs années. « On constate que les réglementations mises en place pour clarifier un certain nombre de pratiques ont eu pour effet de freiner le recours au crédit à la consommation, souligne Gérard Ouvrier-Buffet, directeur général du Crédit agricole Loire Haute-Loire. De notre côté, nous avons moins porté d'effort sur ce sujet que sur d'autres. Mais c'est un point sur lequel nous travaillons et souhaitons mettre l'accent en 2015, tout en restant attentifs aux effets de surendettement. »

Sur le plan financier, la caisse régionale a généré un résultat brut d'exploitation de 149 millions  d'euros en hausse de 14,8 % et un résultat net de 74,5 millions (+ 5,6 %). Les charges de fonctionnement ont été maîtrisées (-1,1 %), notamment grâce à la réduction du poste informatique, suite à la migration de toutes les caisses régionales sur une plateforme unique.

Fortes disparités

Le Crédit agricole Loire Haute-Loire se taille environ 30 % de parts de marché sur le crédit et la collecte. La caisse régionale, qui emploie 1 300 salariés et dispose du premier réseau bancaire sur Loire Haute-Loire, affiche un taux de pénétration de 50 % avec de fortes disparités puisque sa présence est particulièrement ancrée dans les zones rurales. « Nous avons un champ de conquête avec le développement de Saint-Etienne et de son agglomération, déclare Gérard Ouvrier-Buffet. Le Sud de la Loire est un enjeu très important pour nous. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2015 à 18:00 :
un résultat d'exploitation de 149 millions et un résultat net de 745 millions, l'auteur au grand zèle a dû GOBé la virgule...
Réponse de le 12/02/2015 à 9:07 :
Bien vu, merci. Correction faite !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :