La Caisse d'Epargne planche sur un incubateur à Lyon

 |   |  417  mots
(Crédits : DR)
Un lieu pour les PME en plein cœur du quartier d'affaires de la Part-Dieu. C'est le projet envisagé par la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes pour son futur ex-siège à Lyon. Un incubateur et une pépinière de startups pourraient s'y installer dans quelques années après le déménagement dans Incity.

Et si l'actuel siège de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes devenait un incubateur d'entreprises en plein quartier de la Part-Dieu ? La banque réfléchit à ce projet qui pourrait être accompagné également d'une pépinière. Début 2016, la CPRA s'installera effectivement dans son nouveau siège d'Incity. La tour de 200 m de haut, actuellement en chantier à la Part-Dieu, sera achevée fin 2015.

20 000 m2 libérés en 2016

"L'installation dans Incity va libérer un immeuble de 20 000 m2 dont nous sommes propriétaires. Nous n'avons pas l'intention de le vendre. À partir de là, nous avons réfléchi à un projet destiné à favoriser les PME", explique Stéphanie Paix, président du directoire de la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes. La fondation Caisse d'Épargne souhaite en effet créer son incubateur. Il pourrait occuper un des treize étages du "futur ex-siège".

La pépinière pour les startups en occuperait un autre. Le reste des locaux serait proposé à des PME à des tarifs de location attractifs pour le quartier, devenu difficile d'accès pour de petites structures.

Une réflexion élargie

Pour le moment, la banque ne se donne pas encore de calendrier pour son projet. Il dépendra essentiellement de l'ampleur de la rénovation nécessaire du bâtiment. Pépinière et incubateur pourraient se faire en deux-temps. Mais une réflexion est engagée avec d'autres acteurs comme le Medef, la Cgpme, ou encore l'université Lyon III. Le dossier du MassChallenge pourrait également être évoqué avec la Métropole de Lyon.

"On peut aussi devenir une structure pour accueillir d'autres incubateurs. Nous l'imaginons comme un projet collaboratif avec comme objectif la création d'entreprises et la création d'emplois. L'idée, c'est que les entreprises incubées restent ensuite sur Lyon", détaille Stéphanie Paix.

La CERA a acheté la tour Incity en avril 2014 au promoteur Sogelim-Dixence. La banque occupera 44 % de la tour, et va regrouper dans ses nouveaux locaux 700 salariés contre 570 aujourd'hui dans l'actuel siège. Le reste de la tour sera loué à la SNCF. L'installation dans Incity devrait se traduire par une nouvelle organisation interne. "L'objet, c'est d'installer de la transversalité dans une tour verticale. Nous avons travaillé sur les métiers qui peuvent être proches", précise Stéphanie Paix. La banque en profitera pour fonctionner entièrement sans papier.

Pour 2015, la Caisse d'Épargne a également d'autres projets sur le feu, notamment son chantier de la transformation digitale avec un million d'euros mobilisé cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :