Les entreprises suisses ont investi environ 100 Md€ à l'étranger en 2015

 |   |  505  mots
(Crédits : © Ruben Sprich / Reuters)
L'Europe constitue la région la plus propice aux investissements des sociétés suisses. L'argent placé sur le Vieux Continent représente plus de 70 milliards d'euros.

Les entreprises domiciliées en Suisse ont investi 100 milliards de francs suisse (environ 930 milliards d'euros) à l'étranger en 2015, alors qu'elles avaient rapatrié 1 milliard de francs suisse (soit 930 millions d'euros) une année auparavant. Les sommes placées hors territoire helvétique lors de la période sous revue sont "sensiblement" supérieures à la moyenne des dix dernières années, selon les chiffres dévoilés vendredi par la Banque nationale suisse (BNS). Les investissements directs étrangers en Suisse ont atteint 68 milliards de francs, contre 8 milliards précédemment.

Investissements en direction de l'Europe

L'Europe constitue la région la plus propice aux investissements des sociétés suisses. L'argent placé sur le Vieux Continent représente 77 milliards de francs de l'ensemble (71,6 milliards d'euros). Ils ont profité à des pays de l'Union européenne hébergeant de nombreuses holdings, comme l'Irlande, les Pays-Bas et le Luxembourg. L'Asie s'impose comme la deuxième destination privilégiée.

L'Australie, l'Amérique du Nord et l'Afrique ont bénéficié d'investissements helvétiques, alors que des fonds ont été retirés d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, constate la BNS.

Plus de la moitié des investissements suisses proviennent de sociétés financières et holdings, à savoir 54 mrd CHF ( 50,249 milliards d'euros) soit bien plus que les 3 milliards de France Suisse de 2014. Les fortes fluctuations annuelles dans cette branche s'expliquent par les restructurations au sein des groupes, explique le communiqué.

Deuxième catégorie, les entreprises actives dans le commerce ont investi 27 milliards de francs suisse (25,1 milliards d'euros), essentiellement par le biais de crédit à leurs filiales. Les sociétés industrielles ont principalement réinvesti des bénéfices dans leurs antennes à l'étranger. Cette branche a généré des placements à hauteur de 12 milliards CHF (11,1 milliards d'euros).

+8 des stocks des placements

Les entreprises non résidentes industrielles et de la branche commerce ont investi 13 milliards CHF en Suisse l'année dernière (12,1 millions d'euros), contre 44 milliards CHF (41 milliards d'euros) pour les holdings et sociétés financières. Les stocks des placements étrangers ont augmenté de 62 mrd pour atteindre 833 milliards CHF (+8%, 775 milliards d'' euros). L'Europe en détenait 42%, contre 37% aux Etats-Unis.

Les revenus de capitaux découlant des investissements directs étrangers ont rapporté 61 mrd CHF (56,7 milliards d'euros), contre 67 auparavant (62,3 milliards d'euros). La baisse s'explique par un recul des revenus des banques, des sociétés financières et des holdings.

Les sociétés suisses employaient en 2015 plus de 2 millions de personnes dans leurs filiales étrangères, dont 42% en Europe et 27% en Asie. Les effectifs ont grimpé de 3% sur un an, une augmentation conforme à la moyenne sur dix ans.

Le nombre de personnes travaillant en Suisse pour des entreprises étrangères a baissé environ de 1000 à 457 000 employés. Cela représente 9% des effectifs de l'industrie et des services totaux dans le pays. La BNS a dénombré 11 600 entreprises, dont 73% détenues pas des investisseurs domiciliés dans l'UE. L'Allemagne est de loin le principal pays d'origine.

_________

Article initialement publié sur le site de notre partenaire l'Agefi.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :