Rhône-Alpes PME lance son quatrième fonds régional

 |   |  473  mots
Ce nouveau fond régional de 4e génération démare avec 35 millions d'euros de capital.
Ce nouveau fond régional de 4e génération démare avec 35 millions d'euros de capital. (Crédits : REUTERS/Lee Jae-Won)
Rhône-Alpes entrepreneurs 4 démarre avec 35 millions mais espère atteindre 40 ou 45 millions d'euros. La Caisse d'Epargne Rhône-Alpes et son homologue Loire Drôme Ardèche ont apporté 10,5 millions.

Et de quatre. Seize ans après avoir vu le jour, Rhône-Alpes PME gestion annonce le lancement de Rhône-Alpes entrepreneurs 4. Ce fonds régional, de 4ème génération, démarre avec 35 millions d'euros de capital. "Notre objectif est d'atteindre 40 à 45 millions d'euros dans les mois qui viennent", a indiqué, ce lundi lors d'une conférence de presse, Bertrand Rambaud, président du groupe Siparex spécialisé dans la gestion de fonds de capital investissement. La Caisse d'Epargne Rhône-Alpes et la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche, co-associés de Rhône-Alpes PME au côté de Siparex, confirment leur rôle de premiers sponsors de ce nouveau véhicule en apportant 10,5 millions d'euros.

Apicil et Groupama

"Nous sommes contents que Siparex puisse nous accompagner dans la modification de nos caisses. Nos compétences et notre fonds de commerce sont montés en gamme", dans le soutien aux Pme, s'est félicité Stéphanie Paix, présidente du directoire de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes. De même Apicil, groupe de prévoyance, et Groupama Rhône-Alpes Auvergne appuient financièrement ce 4ème fonds ainsi que Bpifrance Investissement, Malakoff Rhône-Alpes, SMA groupe ou encore des investisseurs privés, tous partenaires historiques de Siparex.

Auvergne et Rhône-Alpes, en priorité

"Nous avons une forte appétence pour l'économie réelle. Nous essayons d'être présents dans tous les segments du capital investissement : depuis Rhône-Alpes Création jusqu'au FRI (pour les entreprises en retournement). Nous avons également créé (en 2008) Apicil Proximité dont nous avons confié la gestion à Siparex", a justifié Philippe Barret, à la tête du groupe Apicil dépositaire de 9 milliards d'euros gérés au titre de l'assurance vie.

Le rayon d'action de Rhône-Alpes Entrepreneurs 4 sera la future grande région ARA pour 70 % des investissements environ. "Nous ne nous interdisons pas de nous intéresser aux régions limitrophes, et notamment la Suisse", a précisé Cyril Fromager, qui dirige Rhône-Alpes PME gestion.

Tickets plus élevés

Ce 4ème fonds devrait concrétiser sa première intervention à la fin du mois de novembre. Il vise 20 à 25 participations dans de belles Pme de croissance. La mise de cash par entreprise pourra aller jusqu'à 2,5 millions d'euros contre 1,2 million pour les générations précédentes. Toutefois, la stratégie reste la même :

"des Pme plutôt cachées des radars et où nous sommes les premiers investisseurs à entrer", a détaillé Cyril Fromager.

Depuis l'origine, Rhône-Alpes PME dit avoir soutenu 85 pme en misant 60 millions d'euros, moitié dans des opérations de renforcement de fonds propres et moitié pour permettre des transmissions. Cyril Fromager évoque une durée moyenne de présence de l'ordre de 5 ans et demi à 6 ans et un multiple des fonds investis de "1,45 pour le premier FCPR et de 1,75 pour le suivant ".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2015 à 19:00 :
Un multiple de 1,45 pour le premier fonds cela correspond à un rendement de 2,5% sur 15 ans.
Donc pas mieux qu'un livret A et bien moins performant qu'une assurance vie en euros sur la même période.
Visiblement ce fonds a du servir majoritairement à soutenir des PME "pas très en forme" afin de "défendre des emplois" plutôt que de participer au développement d'entreprises innovatrices.
Avec une telle stratégie on comprend mieux maintenant pourquoi en 2015, on n'a pas de GAFA en France à l'instar de US.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :