Prix "InnoJump" : Atawey électrise le marché du stockage

 |   |  467  mots
(Crédits : DR)
Stocker et restituer la production énergétique à bon escient grâce à l'hydrogène, telle est la mission d'Atawey. Fondée en 2012, l'entreprise concentre son activité sur deux domaines : l'approvisionnement énergétique pour les sites isolés et la mobilité hydrogène. La startup est nominée dans la catégorie "InnoJump" du prix de l'Innovation "Innowards", organisé par Acteurs de l'économie - La Tribune. Les internautes ont jusqu'au 13 octobre pour désigner leur lauréat.

Inscrivez-vous : InnoWards | Prix de l'Innovation Edition Savoie Mont Blanc

A l'heure de la révolution énergétique, l'un des enjeux repose dans la capacité à stocker la production. Ce challenge, une jeune pousse savoyarde du nom d'Atawey tente de le relever. "Nous voulions proposer une solution en lien avec les enjeux environnementaux et énergétiques. Notre objectif était notamment d'apporter une réponse industrielle à la difficulté de stocker l'énergie", souligne Jean-Michel Amaré, président de l'entreprise.

Hydrogène

Après quatre ans de recherche et développement, ainsi que 2,5 millions d'euros d'investissement, l'entreprise fondée en 2012 concentre désormais son activité sur deux domaines. Positionnée dans un premier temps sur le marché des solutions d'approvisionnement énergétique pour les sites isolés - notamment les antennes télécoms -, Atawey propose des solutions en matière d'énergie renouvelable décentralisée et autonome, de stockage hybride de l'énergie (batterie et hydrogène) et de développement de composants spécifiques pour les solutions d'hydrogène énergie.

Atawey

Le vélo à hydrogène d'Atawey.

La deuxième activité repose sur la mobilité hydrogène et la mise sur le marché d'une gamme de stations de recharge d'hydrogène vert, notamment à destination des recharges de vélos hydrogène ou de véhicules hydrogène. Les bornes intègrent une technologie brevetée et protégée par une licence exclusive mondiale : une électrolyse à haute performance environnementale. Ce segment lancé en 2015 représente aujourd'hui les deux tiers de l'activité de la startup. "Cette tendance va se maintenir au moins durant les trois prochaines années", assure le dirigeant, précisant qu'un rééquilibrage à terme entre les deux activités devrait s'opérer.

Nouvelle levée de fonds pour conquérir l'Europe

Signe de cette effervescence, la jeune pousse a noué un partenariat majeur avec Engie Cofely, notamment pour accélérer le déploiement des bornes de recharge. "Nous gardons l'agilité de notre organisation et de nos innovations, tout en bénéficiant de la puissance commerciale d'un grand groupe. C'est une vraie complémentarité", détaille Jean-Michel Amaré. A fin octobre, l'entreprise installée au Bourget du lac devrait avoir déployé sept stations en France. "Nous aurons ainsi le plus gros parc installé de France avec cette technologie", assure M. Amaré.

D'ici 2018, Atawey veut implanter ses stations de recharge en Europe. Pour assurer le développement commercial, une nouvelle levée de fonds est attendue - comprise entre 3 et 5 millions d'euros - après avoir déjà levé 500 000 euros en 2014 et 1,5 million d'euros en 2016. La startup vise un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros en 2020.

 Lire le portrait des deux autres candidats :

Votez maintenant pour le Prix "InnoJump"

btn-Votez-IW17.png

Avec le soutien de nos partenaires

Innowards17-BANNER-PARTENAIRES-612x306_V3b.png

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :