Conférence | Intelligence artificielle : la dernière disruption ?

 |   |  179  mots
(Crédits : DR)
Deep learning, big data, puissance des processeurs... les technologies informatiques progressent de plus en plus vite. Chaque jour, l'intelligence artificielle s'approche davantage du fonctionnement de l'intelligence humaine. Elle devient plus créative et ses interfaces plus intuitives. Les succès de Deep Blue aux échecs, d'AlphaGo au jeu de go, ou de Watson au jeu télévisé Jeopardy en sont la preuve manifeste.

Mais l'essor de l'intelligence artificielle s'accompagne de craintes légitimes : l'Homme sera-t-il un jour dépassé ? Que deviendrait-il si cela arrivait ? Comment repenser une société dans laquelle il délègue sa faculté de penser ? "Le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine", prophétise Stephen Hawking. Et Bill Gates ou Elon Musk n'en pensent pas moins.

Comment faire le tri entre fantasme et réalité ? Faut-il vraiment avoir peur de l'intelligence artificielle ? Où en est la recherche ? Quelle éthique faut-il lui appliquer ? Quelles taches peut-on déléguer à l'intelligence artificielle ?

Pour répondre à ces questions, Acteurs de l'économie-La Tribune organise, en partenariat avec le CIC Lyonnaise de Banque, une conférence-débat mardi 11 juillet 2017, de 18h30 à 20h.

Intervenants :

  • Catherine Dufour, informaticienne et écrivaine.
  • Jean-Claude Heudin, professeur et chercheur en Intelligence Artificielle,
  • Nicolas Sekkaki, président d'IBM France,

Conference-CIC-IA-20170711 Tryptique photos

Débats animés par Maxence Cossalter.

Un cocktail sera proposé aux participants à l'issue de la conférence.

Lieu :

CIC Lyonnaise de Banque
8 rue de la République
69001 Lyon - Plan d'accès

btn inscrivez-vous emlyon

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2017 à 21:45 :
oui tous les domaines seront touchés en premier le secteur de la finance....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :