LES DÉFIS DU DIRIGEANT | Stimulez l’intelligence collective de votre entreprise

 |   |  367  mots
(Crédits : DR)
Innovation technologique, transition digitale, mondialisation… le dirigeant d’entreprise est confronté à de multiples transformations. Les capacités cérébrales d’un individu seul peuvent se révéler limitées pour en appréhender la complexité. Aussi les dirigeants doivent-ils désormais penser de manière collective. Et intégrer tant leurs collaborateurs que leurs fournisseurs, voire leurs concurrents, en tant que partenaires dans les processus décisionnels. Telle sera la problématique soulevée lors d'une nouvelle conférence-débat du cycle "Les défis du dirigeant", initié par Acteurs de l'économie-La Tribune et EMLYON Business School, le vendredi 18 mars.

Complexe, non linéaire et réticulaire. Ainsi se caractérise l'univers dans lequel évoluent cadres et dirigeants d'entreprises. Un univers en mouvement, qui impose de modifier la plasticité des cerveaux et de repenser, par ailleurs, les formules pédagogiques employées pour former les cadres et dirigeants de demain.

Les transformations sociétales et économiques font en effet émerger de nouvelles formes d'interactions entre collaborateurs, clients, fournisseurs et concurrents. Elles imposent d'envisager différemment la manière de diriger l'entreprise. Elles forcent à repenser les relations au sein d'une organisation et avec ses parties prenantes. De là émergent de nouveaux schémas managériaux : management participatif, transformation des hiérarchies, travail collaboratif...

Démultiplier la puissance cognitive

Le manager est enjoint de modifier ses approches. Il doit ouvrir la conversation stratégique plus largement au sein de son organisation, mais aussi vis-à-vis de ses concurrents, les intégrant, au même titre que ses collaborateurs et fournisseurs, aux processus décisionnels.  La démarche dans laquelle il doit s'inscrire est autant un défi qu'une promesse d'opportunités : celle de l'intelligence collective.

ActeursLive_EMLYON

Participez au débat #ActeursLive

En effet, le cerveau d'un seul individu s'avère parfois limité pour appréhender la complexité des mutations socio-économiques. Aussi, mobiliser l'intelligence collective, parce qu'elle démultiplie les puissances cognitives, constitue une réponse aux défis qui se posent à l'entreprise. Mais cela impose aux dirigeants de concevoir et de diffuser une nouvelle culture  globale de l'entreprise. Une culture qui, sinon abolit les frontières hiérarchiques et les notions de concurrence, du moins les interroge et les remet en question.

Quelles sont les capacités cérébrales indispensables pour répondre aux transformations du monde d'aujourd'hui ? Comment mobiliser et faire fructifier l'intelligence collective ? Quelles pratiques collaboratives possibles ? Comment adapter les processus décisionnels ? Quels barrages faut-il lever ? Pour quelles promesses d'efficacité ?

Pour répondre à ces questions,

  • Dominique Schmauch, Intervenant Programme AMP*, EMLYON Executive Development
  • Stéphane Malka, Directeur développement et relations extérieures du réseau Alliance, Diplômé Programme AMP* 2013

*AMP : Advanced Management Programme

Une conférence-débat animée par Bernard Jacquand.

Conférence destinée aux dirigeants, places limitées.
Inscriptions closes.

em lyon business school logo 2

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2016 à 12:21 :
Stimuler l'intelligence collective d'une entreprise !!!

Je suis très intéressé de savoir comment on peut y arriver. La première voie que je serais tenté d'explorer est de comment recueillir les idées (points de vue) de chaque composante (sous groupe ou sous ensemble) de l'entreprise, les idées de chacun de ses éléments, pour analyser la complémentarité de ces points de vue afin d'en dégager des actions communes à travers lesquelles chaque élément et chaque composante de l'entreprise peuvent se reconnaìtre .
Participez au cours ou aux échanges par courrier électronique me serait d'un très grand secours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :