Pierre Martinet et Alpina Savoie s'engagent

 |   |  90  mots
(Crédits : FRANCOIS LENOIR)
Les deux entreprises régionales Pierre Martinet et Alpina Savoie s'engagent à ne plus utiliser des œufs de poules élevées en cage de leur chaîne d'approvisionnement.

Pierre Martinet (Saint-Quentin-Fallavier) et Alpina Savoie (Chambéry), deux entreprises de l'agroalimentaire, se sont engagées, après des discussions menées avec l'association L214, qui lutte contre cette pratique, à exclure les œufs de poules en cage de leur chaîne d'approvisionnement. Une démarche qui les obligent ainsi à revoir l'ensemble de leur process.

Dans son communiqué, L214 annonce que le groupe Andros (Bonne Maman, Mamie Nova), Davigel, Brake, Transgourmet, Crescendo Restauration et Léon de Bruxelles viennent à leur tour de s'engager à exclure à date butoir (2025 au plus tard) ces œufs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :