Grève : entre 6 400 et 12 000 fonctionnaires mobilisés à Lyon

 |   |  277  mots
Archives.
Archives. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Ce mercredi 10 octobre, une partie des fonctionnaires était dans la rue afin de manifester contre les réformes gouvernementales. Ecoles, cantines ou encore transports ont été impactés.

A l'appel de l'ensemble des syndicats, une première depuis dix ans, une partie des fonctionnaires est descendue dans la rue, ce mardi 10 octobre, afin de contester contre les réformes du gouvernement Philippe, portant entre autres sur le gel du point d'indice ou encore la suppression de 120 000 postes.

A Lyon, ils étaient entre 6 400 et 12 000 à défiler dès 10h30, entre les Brotteaux et la préfecture de région. Jean-Claude Mailly, secrétaire national de Force ouvrière, était du rendez-vous, déclarant que "c'est la première fois depuis dix ans que l'ensemble des syndicats de fonctionnaires appelle à la mobilisation. Cela reflète plus qu'un malaise dans les fonctions publiques".

Durant la journée, des perturbations sont intervenues notamment dans les écoles lyonnaises où sept syndicats appelaient à cesser le travail, ainsi que dans les cantines (111 cantines n'ont pas accueilli d'enfants ce midi) et les crèches (8 n'ont pas ouvert sur 49 que compte la ville).

Dans les transports, les TCL ont été impactés surtout en raison du tracé de la manifestation. Du côté des TER en Auvergne-Rhône-Alpes en revanche, des trains ont été annulés entre Grenoble-Bourgoin-Lyon, Clermont-Lyon, Modane-Lyon ou encore Grenoble-Chambéry. Des cars ont été réquisitionnés. Sur les grandes lignes ferroviaires, en revanche, le trafic est resté normal.

Du côté de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry, une partie des contrôleurs aériens a arrêté le travail, conséquence : 30 % des vols au départ à l'arrivée ont été annulés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :