Michelin renforce son pôle d’édition avec le guide Fooding

 |   |  236  mots
(Crédits : DR)
Le groupe Michelin renforce son pôle d’édition en prenant une participation de 40% dans la société Fooding, éditrice du guide gastronomique du même nom connu pour son ton décalé.

Le groupe Michelin a annoncé dans un communiqué du 1er septembre sa prise de participation minoritaire dans la société Fooding, éditrice d'un guide gastronomique du même nom. Le groupe clermontois entre au capital à hauteur de 40 %, pour un montant non révélé.

Créé en 2000 par le journaliste Alexandre Cammas, le Fooding s'est progressivement imposé grâce à un ton décalé et une ligne éditoriale axée sur les nouvelles tendances. La publication se veut une alternative aux critiques gastronomiques plus traditionnelles, dont le guide édité par Michelin.

"L'alliance du Fooding et de Michelin va permettre à nos clients de bénéficier d'offres et de services plus performants pour trouver la bonne table en fonction de leurs envies et de leur budget", commente dans un communiqué Alexandre Taisne, directeur des activités gastronomiques et touristiques du groupe Michelin.

Dans un article en ligne daté du 4 septembre, les associés du Fooding Alexandre Cammas et Marine Bidaud, qui restent à la direction, expliquent que le groupe auvergnat était "le seul à répondre à nos attentes en nous offrant de véritables garanties pour nous développer durablement, nous internationaliser en toute indépendance".

Michelin, qui se décrit sur son site comme "le numéro un de l'édition touristique", avait déjà annoncé début juillet une prise de participation de 40% auprès du guide américain Parker, référence internationale de la notation de vins.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :