Haulotte group : résultats contrastés au 1er semestre 2017

 |   |  252  mots
(Crédits : DR)
Haulotte group enregistre un résultat net en baisse pour le premier semestre, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 10 %, qui permet au groupe de revoir son objectif d'activité à la hausse pour 2017.

Le groupe Haulotte, spécialiste du matériel pour l'élévation de personnes et de charges, affiche des résultats contrastés pour le premier semestre 2017.

En progression de 9 %, le chiffre d'affaires s'établit à 264,6 millions d'euros par rapport au premier semestre 2016. Le résultat opérationnel courant (hors change) bondit de 53 % à 22,8 millions d'euros, résultat d'une croissance forte des volumes vendus et d'une bonne maîtrise des coûts fixes, malgré une hausse du cours des matières premières. En revanche, le résultat net baisse drastiquement (-35 %) pour s'établir à 6,4 millions d'euros, contre 9,9 millions d'euros un an auparavant. Le groupe a été pénalisé par des pertes de change et l'augmentation du niveau des provisions pour risque. Le groupe continue de se désendetter.

La vente d'engins, qui représente l'essentiel de l'activité (225,5 millions d'euros), progresse de 9 % (taux constant). L'activité de location de matériel (14,9 millions d'euros) augmente de 16 %. Hors effet de change, Haulotte enregistre une croissance soutenue sur ses marchés de la zone Europe (+19%), sur laquelle il est leader. La situation est plus contrastée sur la zone Asie-Pacifique, et le niveau d'activité en Amérique latine et du Nord est en retrait, impacté par le repli du marché mexicain.

Haulotte Group prévoit de maintenir une croissance de son chiffre d'affaire à 10 % en 2017 (contre 4% en 2016), pour retrouver une marge de rentabilité opérationnelle proche de 7,5%. Basée à L'Horme près de Saint-Etienne, la société conçoit des nacelles élévatrices, chariots télescopiques et des échafaudages.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2017 à 18:39 :
Haulotte souffre, Alexandre Saubot son patron fait trop de politique politicienne au Medef, sa course à la casse sociale finira par ramener son affaire familiale dans les décombres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :