OL Groupe : Billetterie et événementiel tirent la croissance du

 |   |  319  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Le chiffre d’affaires d'OL Groupe a augmenté de 15% en 2016/17, tiré par les revenus de la billetterie et les droits télévisuels. Le groupe trouve une nouvelle source de revenus avec l'événementiel.

Au 30 juin 2017, les produits de l'activité atteignent 249,8 millions d'euros, le plus haut niveau historique selon le groupe OL. Une hausse de 15% par rapport à l'exercice précédent.

Les produits des activités hors contrats joueurs totalisent 198,1 millions d'euros (+24%). En particulier, les revenus de la billetterie bondissent de 58 % pour représenter 44 millions d'euros. OL Groupe explique cette forte augmentation par la pleine exploitation du stadium et le bon parcours de l'équipe masculine en coupe d'Europe.

Toutes compétitions confondues, le revenu moyen par match s'établit à 1,7 million d'euros et génère une marge brute de 52 %. Le revenu moyen par spectateur s'élève à 44 euros, avec une affluence totale de plus d'un million de spectateurs au cours de la saison.

Lire aussi : Parc OL : le zoo des temps modernes

Les droits télévisuels et marketing rapportent près de 100 millions d'euros (+19 %). Ils proviennent pour moitié des compétitions nationales et pour moitié de la coupe d'Europe.

Par ailleurs, le groupe trouve une nouvelle source de revenus avec l'organisation d'événements, tels que l'accueil de conventions ou la tenue des concerts de Rihanna et Coldplay. La branche Events rapporte ainsi 9,2 millions d'euros en six mois d'activité.

Les cessions de contrats joueurs ont généré 51,7 millions d'euros pour le groupe. C'est 11 % de moins que l'année précédente, mais le chiffre n'intègre pas le transfert record de l'attaquant Alexandre Lacazette à Arsenal pour 60 millions d'euros. Le groupe se félicite que les joueurs transférés soient issus de son centre de formation, ce qui confirme pour lui "l'excellence de l'Academy".

La signature le 12 juillet d'un contrat de naming du stade avec Groupama et la finalisation des opérations de refinancement seront intégrées dans l'exercice 2017/2018.

Lire aussi : Groupama donne son nom au "Parc OL"

_________

Cette brève vous est offerte. Pour consulter nos informations à forte valeur ajoutée, abonnez-vous, et soutenez ainsi notre projet entrepreneurial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :