Auvergne-Rhône-Alpes veut aider les buralistes

 |   |  207  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La région a signé ce lundi 3 juillet une convention avec la Confédération des buralistes, portant sur la valorisation de leur activité, la formation et l’apprentissage.

Le 3 juillet, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Confédération des buralistes ont signé une convention pour soutenir la profession de buraliste, jugée "figure incontournable du lien social et maillon essentiel de l'économie de proximité". La convention comporte trois volets sur la valorisation de l'activité commerciale, la formation et l'apprentissage.

Deux millions d'euros seront ainsi mobilisés sur les dispositifs régionaux au titre de l'aide à l'investissement et à la rénovation des commerces. La convention veillera à mieux faire connaître les aides économiques, tels que prêt d'honneur à la reprise ou la création, prêt croissance TPE-PME, ou aide aux "Points Relais La Poste" pour aider à diversifier.

La Confédération s'engage à accueillir 200 apprentis par an dans le réseau régional, tandis que la région ouvrira les dispositifs d'aide à la formation.  Enfin, la région va mettre en place une celle de coordination pour faire le point sur les filières de trafic de cigarettes.

3 347 buralistes sont ouverts en Auvergne-Rhône-Alpes, qui emploient près de 8 000 personnes. Quatre  bureaux sur dix exercent dans des communes de moins de 3500 habitants.

_________

Cette brève vous est offerte. Pour consulter nos informations à forte valeur ajoutée, abonnez-vous, et soutenez ainsi notre projet entrepreneurial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :