Le fabricant d'andouillettes Popy absorbe Amand-Bianic

 |   |  175  mots
Un produit du groupe industriel Amand-Bianic.
Un produit du groupe industriel Amand-Bianic. (Crédits : Amand-Bianic)
Le fabricant d'andouillettes Popy annonce le rachat de son concurrent breton Amand-Bianic pour devenir leader du marché.

Le fabricant d'andouillettes isérois Popy absorbe le groupe normand-breton Amand-Bianic. Avec cette acquisition, le groupe basé à  Saint-Quentin-Fallavier double son nombre de salariés (près de 360) et son chiffre d'affaires pour peser 60 millions d'euros, confortant sa place de leader du marché français de l'andouille et de l'andouillette. 40% de la production annuelle d'andouillettes, soit 7000 tonnes, sortira des sites du groupe.

Le charcutier met en avant les complémentarités existant entre les deux groupes, tant géographiques qu'au niveau des activités : "Implanté dans l'ouest de la France, Amand-Bianic vient compléter les implantations plutôt à l'est de Popy. Et la clientèle en restauration hors domicile (RHD), grossiste et grandes et moyennes surfaces (GMS) d'Amand-Bianic s'additionne remarquablement aux circuits de distribution de Popy".

Bpifrance, CIC Ouest, Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne et Arkéa Banque ont contribué au financement de l'opération, dont le montant de l'acquisition n'a pas été dévoilé.

_________

Cette brève vous est offerte. Pour consulter nos informations à forte valeur ajoutée, abonnez-vous, et soutenez ainsi notre projet entrepreneurial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :