Les efforts environnementaux d'Aéroports de Lyon couronnés

 |   |  312  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry a atteint la neutralité carbone, ce qu’atteste son obtention du grade le plus élevé du certificat environnemental ACA.

Les efforts menés par Aéroports de Lyon depuis 10 ans en matière d'économies d'énergie sont aujourd'hui couronnés. L'aéroport Lyon Saint-Exupéry vient d'obtenir le certificat ACA 3+, le plus haut degré du programme environnemental Airport Carbon Accreditation. Ce programme d'amélioration continue concentré sur la réduction des gaz à effet de serre est spécifiquement destiné aux aéroports. Le niveau 3+ est délivré lorsque la neutralité carbone est atteinte, un objectif ambitieux poursuivi par Aéroports de Lyon depuis 2012. Seuls 25 aéroports dans le monde peuvent se targuer d'avoir obtenu cette homologation de haut rang.

Les premiers niveaux de l'accréditation ont été atteints progressivement grâce à diverses mesures de réduction de l'empreinte carbone : achat d'énergie d'origine renouvelable, isolation des bâtiments, sensibilisation du personnel, installation d'une borne d'auto-partage Bluely, réduction du temps d'attente et de roulage des avions au sol. Autre temps fort : la livraison en 2017 du nouveau terminal certifié Haute Qualité Environnementale.

Lire aussi : Le terminal 1 de l'aéroport s'ouvre peu à peu

Le dernier niveau n'est atteint que si l'aéroport s'engage à compenser les émissions incompressibles via un soutien à des projets bénéfiques pour les populations et le climat. Une responsabilité que l'aéroport assume en soutenant l'ONG internationale Geres, engagée dans des projets écologiques au Cambodge et en Afghanistan.

Meilleure performance énergétique pour plus de passagers

L'aéroport a réussi la performance de stabiliser sa consommation d'électricité au niveau de 2006 tout en augmentant le nombre de passagers. Près de 10 millions de passagers y sont passé en 2016, ce qui place l'aéroport Lyon Saint-Exupéry quatrième au niveau national en termes de trafic.

Aéroports de Lyon précise dans un communiqué son intention de continuer ses actions "en s'intégrant dans la politique environnementale Airpact de Vinci Airports, son nouvel actionnaire" depuis novembre 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :