Laurent Wauquiez reste à la Région

 |   |  439  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Il aura maintenu le suspens jusqu'au bout. Laurent Wauquiez a annoncé, ce vendredi, qu'il serait suppléant d'Isabelle Valentin pour les législatives dans la première circonscription de la Haute-Loire. Il fait donc le choix de rester président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

>> Article actualisé le 19 mai à 14h30

Il sera bien candidat aux élections législatives du mois de juin. Mais en tant que suppléant d'Isabelle Valentin. C'est l'annonce qu'a faite ce vendredi matin Laurent Wauquiez, député sortant de la première circonscription de Haute-Loire. En décidant de ne pas se représenter, le numéro 2 Les Républicains choisit donc de rester président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. De fait, la loi sur le non-cumul des mandats, qui entre en vigueur dès le mois de juillet, empêche tout élu d'exercer deux mandats électifs.

"Il nous appartient aujourd'hui de poursuivre les grands chantiers régionaux que nous avons initiés, encore une fois, en demeurant au plus près du terrain. J'ai donné ma parole aux électeurs de ma Région et je la tiendrai. Ce sont les raisons pour lesquelles j'ai choisi de conserver mon mandat de Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes", a fait savoir Laurent Wauquiez, qui a attendu la date limite de dépôt des candidatures pour faire connaître sa position.

"Les sirènes parisiennes ne guideront pas mon action politique. Je reste convaincu que c'est par le terrain, ici, dans ma Région, beaucoup plus que par l'action parlementaire à Paris, que nous changerons la vie de nos concitoyens", a-t-il indiqué pour expliquer son choix, qui était également une de ses promesses de campagne.

Contacté par Acteurs de l'économie - La Tribune la semaine dernière, Etienne Blanc, premier vice-président en charge des Finances l'avait affirmé : "Laurent Wauquiez ne partira pas". A cette date, le nom du président de la Région était bien inscrit sur la liste Les Républicains des candidats aux élections législatives.

"Il faut des hommes politiques de premier plan dans les collectivités territoriales. La visibilité y est plus grande qu'au niveau national. Laurent Wauquiez est à la tête de la première grande région française. Il a le talent et l'efficacité pour en faire quelque chose de grand. C'est ici que l'on crée, innove et réalise. La France ne s'en sortira pas sans décentraliser", a réagi Etienne Blanc suite à l'annonce officielle de Laurent Wauquiez.

Béatrice Berthoux, sa vice présidente LR en charge des lycées, partage la même analyse : "Ce qui le pousse c'est l'action. Il a tenu parole en restant à la tête de cette assemblée. Et c'est une bonne nouvelle".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2017 à 18:24 :
Excellente manoeuvre tactique :on fait avancer une sous -fifre ,on garde la main et on peut revenir si nécessaire .Il suffit d'enregistrer la démission de la figurante .
a écrit le 19/05/2017 à 17:56 :
Sage décision. Une parole est une parole. En Auvergne, le contrat verbal vaut l'écrit. On ne plaisante pas avec ce principe. Enfin, le réequilibrage à l'ouest est un voeu qui reste à exaucer.
a écrit le 19/05/2017 à 16:42 :
Laurent Wauquiez avec son ADN de fonctionnaire public (on fait de la politique largement le temps avec les deniers des contribuables du privé) se dégonfle maintenant que le monopole politique Droite Gauche a été dynamité par Macron. Wauquiez a peur de se prendre une magistrale veste face au novice en politique de la société civile de peur de perdre sa place de monarque. Comme Bruno Lemaire, Valls,... que des opportunistes plus préoccupés de leur nombril que de l'intérêt général. Espérons que l'effet de souffle de ce dynamitage finira par débarrasser l'état français de cette populace de politicien méprisable quel que soit leur bord politique.
a écrit le 19/05/2017 à 15:08 :
Un gugusse pareil qui n'hésite pas à proférer des thèses d'extrême droite ne va pas nous manquer à l' Assemblée Nationale...
a écrit le 19/05/2017 à 11:14 :
D'un côté c'est déjà bien qu'elle en veuille, il peut pas espérer beaucoup mieux le gras quand même hein.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :