Le Pôle métropolitain du Genevois français voit le jour

 |   |  182  mots
(Crédits : DR)
L’ARC Syndicat mixte, structure regroupant 8 intercommunalités entre l’Ain et la Haute-Savoie, change de statut pour devenir le Pôle métropolitain du Genevois français.

L'ARC Syndicat mixte devient le Pôle métropolitain du Genevois français. Début mai, après l'accord unanime des huit intercommunalités membres, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et des conseils départementaux de l'Ain et de la Haute-Savoie, le préfet de la Haute-Savoie a prononcé, par arrêté préfectoral, le changement de statut.

"Cette évolution permet de renforcer les capacités d'action des élus du Genevois français dans 3 domaines essentiels : la mobilité ; l'aménagement du territoire et la transition énergétique ; le développement économique", indique le pôle métropolitain dans un communiqué.

Jean Denais, maire de Thonon-les-Bains, a été élu président de cette nouvelle structure. Premier établissement de cette nature en Haute-Savoie et dans l'Ain, le pôle métropolitain regroupe plus de 400 000 habitants. Il devient la 4e structure de ce type en région Auvergne-Rhône-Alpes, après les pôles métropolitains de Lyon, de Grenoble et de Clermont-Ferrand.

_______

Cette brève vous est offerte. Pour consulter nos informations à forte valeur ajoutée, abonnez-vous, et soutenez ainsi notre projet entrepreneurial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :