Le groupe LDLC renforce ses moteurs de croissance

 |   |  360  mots
(Crédits : DR)
Sur l'exercice 2016-2017, le spécialiste du e-commerce sur le marché de l'informatique et du high-tech affiche une croissance positive. L'objectif de l'année à venir est de renforcer les investissements du groupe LDLC pour "disposer de moteurs puissants pour accélérer la croissance".

Le groupe LDLC poursuit sa croissance. Le spécialiste du e-commerce sur le marché de l'informatique et du high-tech réalise un chiffre d'affaires consolidé 2016-2017 de 479,9 millions d'euros, en hausse de 49,6%, dont 6% à périmètre constant.

"Durant l'exercice 2016-2017, nous avons ouvert et mené de front de nombreux chantiers. Le principal d'entre eux portait sur l'intégration de Materiel.net et la mise en place de synergies créatrices de valeur. Grâce au travail mené par nos équipes, les premières synergies en matière d'achats sont effectives depuis février 2017 et nous font gagner un point de marge dès cette année", indique Olivier de la Clergerie, directeur général du groupe.

Sur ce nouvel exercice, les ventes BtoC atteignent 350,2 millions d'euros, en progression de 74,2 % (4,6% à périmètre constant), dont 47,9 millions d'euros issus du réseau de boutiques en croissance de +38,7%. Sur la période du 1er avril 2016 au 27 avril 2017, le Groupe aura ouvert 10 magasins, soit un total de 24 boutiques répartis sur l'ensemble de la France.

Le chiffre d'affaires de l'activité BtoB s'est élevé à 118,3 millions d'euros contre 109,0 millions d'euros sur l'exercice 2015-2016. Les autres activités contribuent au chiffre d'affaires du groupe pour 11,4 millions d'euros en hausse de 6,7 %.

Objectifs 2017

"Pour l'exercice 2017-2018, la priorité du groupe LDLC est de renforcer ses investissements afin de disposer de moteurs puissants pour accélérer la croissance", indique LDLC dans un communiqué. Pour atteindre cet objectif, le groupe mise sur l'intégration de Materiel.net sur les plans logistique et finance ; sur l'e-sport, "un secteur porteur et en forte croissance", grâce à la Team LDLC ; le déploiement du réseau de magasins ; et enfin, sur le recrutement d'équipes supplémentaires à Paris afin de répondre aux nouveaux challenges commerciaux.

Pour Olivier de la Clergerie, "nos fondamentaux et notre efficience commerciale et opérationnelle sont solides, ils nous permettent de réaffirmer notre ambition d'atteindre un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros avec un EBITDA de l'ordre de 5,5 à 6% et de disposer d'une centaine de magasins à l'horizon 2021."

___________________________

Cette brève vous est offerte. Pour consulter nos informations à forte valeur ajoutée, abonnez-vous, et soutenez ainsi notre projet entrepreneurial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :