OL Groupe : une perte de 2,3 millions d'euros au 1e semestre 2016-2017

 |   |  346  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Faute de ventes de joueurs, les résultats de l'OL Groupe passent au rouge pour le premier semestre de l'exercice 2016-2017 (juillet à décembre). Toutefois, les ventes de billets, tout comme les revenus d'exploitation restent de leur côté positifs. L'entrée du chinois IDG European Sports Investment Ltd au cours de l'été a également permis un renforcement des capitaux propres.

Pour le premier semestre 2016-2017, l'OL Groupe affiche des résultats dans le rouge. Alors qu'entre juillet et décembre 2015 la holding cotée qui gère l'Olympique Lyonnais affichait un résultat net part du groupe de 19,7 millions d'euros, ce résultat est retombé à - 2,3 millions d'euros lors de la même période en 2016. Une évolution "qui résulte directement de la quasi-absence de vente de joueurs sur le semestre écoulé", analyse la société dirigée par Jean-Michel Aulas dans un communiqué. Les produits de cessions des contrats de joueurs ont connu une variation de - 94 % entre les deux périodes, passant de 26,2 millions d'euros à 1,5 million d'euros.

Si l'excédent brut d'exploitation reste positif, avec 12,1 millions d'euros, il est toutefois en nette diminution par rapport à la période juillet-décembre 2015-2016 (40,7 millions d'euros). Cette période avait été marquée par un montant important de cessions de joueurs.

Hausse des recettes de billetterie

A l'inverse, les recettes de billetterie sont en forte hausse avec une croissance de 184 %. Elles s'établissent à 21,6 millions contre 7,6 millions l'année précédente. Une variation qui s'explique par l'exploitation du Parc OL sur ce premier semestre 2016-2017. Le revenu moyen par match, qui comprend à la fois les revenus de billetterie grand public et VIP, les revenus de merchandising, la commission catering, et parking, a plus que doublé et atteint à 1,7 million d'euros, générant une marge brute de 54 %.

Les produits de partenariats et publicités connaissent eux aussi une progression de 25 %, tout comme les droits TV et marketing (+ 14 %).

Renforcement des capitaux propres

Alors que l'OL Groupe a ouvert son capital à hauteur de 20 % à IDG European Sports Investment Ltd au cours de l'été 2016 - pour un montant total de 100 millions d'euros - le premier semestre a été marqué par le renforcement des capitaux propres. Si la première tranche de 30 millions d'euros (en actions et en OSRANEs) a été souscrit lors du premier semestre, "la souscription de la seconde tranche, de 70 millions d'euros, doit intervenir au plus tard le 28 février 2017".

Lire aussi : OL groupe s'ouvre officiellement à la Chine

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :