Rhônexpress lance son appel à projets pour startups

 |   |  291  mots
(Crédits : DR)
Pour innover dans l'expérience client, Rhônexpress lance son premier appel à projets startups : Rhônexpress Innovative U-X. A la clé pour les jeunes pousses lauréates ? La possibilité d'expérimenter leur solution sur le service reliant le centre de Lyon et l'aéroport Saint-Exupéry. Mais aussi un prix financier, allant de 1 000 à 5 000 euros.

C'est une première pour Rhônexpress. L'exploitant de la liaison ferroviaire reliant le centre de Lyon à l'aéroport Saint-Exupéry lance son premier appel à projets startups : Rhônexpress Innovative U-X. Le but est de détecter les initiatives innovantes en matière d'expérience lient, qui puissent ensuite être adapté au service Rhônexpress.

"Nous avons choisi cette thématique car elle nous semblait plus globale que le digital par exemple. Cela peut aller des solutions au moment de l'organisation du voyage, aux services à bord des rames", détaille Valérie Allègre, responsable marketing de Rhônexpress.

Avec des thématiques assez larges comme la mobilité, le voyage, le tourisme ou les loisirs.

Expérimentation

Pour Rhônexpress, ce format permet d'aller plus loin dans la collaboration avec les startups, déjà entreprise au cours de l'année 2016. "Mais nous avions plus une approche de conseil ou de soutien à travers nos différents dispositifs de communication", souligne Valérie Allègre.

Cette approche permet non seulement aux startups de tester leurs solutions mais aussi à Rhônexpress de poursuivre une démarche innovante. "Nous cherchons la nouveauté, le petit 'plus' qui n'existe pas encore chez nous."

Lire aussi : Aéroports de Lyon veut (pro)pulser l'innovation

Seules les entreprises déjà constituées peuvent postuler jusqu'au 13 février. Après sélection des dossiers et pitchs, les trois lauréats seront désignés le 21 mars. Outre des récompenses financières (entre 5 000 euros et 1 000 euros), le ou les lauréats pourront expérimenter leur solution "en conditions réelles" sur le service. Quitte à déboucher sur des partenariats avec la société Rhônexpress SAS, dont l'actionnariat est composé de Vinci, la Caisse des dépôts et Transdev.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :