Gérard Collomb désigne David Kimelfeld comme son successeur

 |   |  294  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
Le maire de la Ville de Lyon, Gérard Collomb, a désigné David Kimelfeld, premier vice-président de la Métropole chargé de l'économie et maire du 4e arrondissement, pour lui succéder lors des élections municipales de 2020.

Qui pourrait succéder à Gérard Collomb en 2020 ? Le maire de Lyon a déjà son idée. Il s'agit de David Kimelfeld, premier vice-président de la métropole chargé de l'économie et maire du 4e arrondissement. L'édile a affirmé qu'il ferait "tandem avec lui pour les prochaines municipales" en 2020. "Si j'étais élu président de la Métropole, il pourrait être un excellent maire de Lyon."

Lire aussi : Les vies parallèles de David Kimelfeld

Lors d'un déjeuner presse, qui s'est tenu après la rentrée politique de Gérard Collomb, David Kimelfeld a évoqué une "belle reconnaissance." "Maintenant, le travail est devant nous. Il faudra gagner aussi bien à la Ville qu'à la métropole en 2020", a par ailleurs ajouté le maire du 4e arrondissement.

Il est également revenu sur la métaphore du tandem, expliquant que "les projets développés à la métropole devront se décliner à la ville."

Loi 2000

Selon la loi 2000, les fonctions exécutives locales sont incompatibles. Le conseil constitutionnel avait donné en 2014 la possibilité de cumuler les fonctions de maire et président de la Métropole à titre transitoire entre 2015 et 2020 "afin de permettre la mise en place des institutions de la métropole de Lyon."

De fait, pour 2020, Gérard Collomb est contraint de choisir entre les deux fauteuils.

Cumul des mandats

Quant à la question du non-cumul des mandats, le maire de Lyon avait affirmé dans une interview accordée à Libération en début de semaine, que s'il été amené à choisir en 2017 entre sa fonction de sénateur et de maire, il garderait son mandat local.

Gérard Collomb dément également les rumeurs selon lesquelles le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron pourrait être candidat à une élection locale à Lyon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/08/2016 à 17:45 :
Quelle tristesse!....le népotisme dans toute son horreur. Rappel: en 2020, G. Collomb aura 75 ans et il organise son maintien futur à la Métropole.
Ayant toujours voté GC, je suis écœuré. Quel souverain mépris des électeurs!!!!
quelle absence d'éthique!...méprisable!
a écrit le 31/08/2016 à 10:23 :
truffe

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :