Pollution de l'air  : une zone de circulation à faibles émissions à Lyon

 |   |  174  mots
Les poids lourds les plus polluants seront concernés par cette restriction de circulation dès 2017. Le périmètre de la zone ainsi que les modalités d'application feront l'objet d'une concertation avec les parties prenantes.

Le plan Oxygène dévoilé le 21 juin par Gérard Collomb, président de la métropole de Lyon, prévoit l'instauration progressive d'une zone de circulation à faibles émissions à partir de 2017. Seront concernés d'abord les poids lourds les plus polluants (dès 2017) puis les véhicules utilitaires légers (2018).

L'élu a précisé que cette zone, qu'il souhaite la plus large possible à Lyon et Villeurbanne, et les modalités d'application de cette restriction de circulation seront déterminées à l'issue d'une concertation avec l'ensemble des parties prenantes. Cette concertation devrait débuter dans les prochaines semaines.

Déclassement de l'A6/A7 avant la fin 2016

Au chapitre des transports toujours, Gérard Collomb a confirmé le déclassement de l'autoroute A6/A7 de Limonest, au nord, à Pierre-Bénite, au sud. Et le décret d'application est attendu "avant la fin de l'année 2016". Et à terme, la circulation sous le tunnel de Fourvière sera totalement interdite au poids lourds en transit. La mesure actuelle ne s'applique qu'aux poids lourds supérieurs à 7,5 tonnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :