Pas de repreneur pour Elifrance

 |   |  118  mots
L'an passé, Elifrance a enregistré une perte de 2,4 millions d'euros.
L'an passé, Elifrance a enregistré une perte de 2,4 millions d'euros. (Crédits : P.R)
Le fabricant de panneaux photovoltaïques implanté à La Talaudière (Loire), s'achemine vers une liquidation judiciaire. Une centaine d'emplois est menacée.

Pas de repreneur de dernière minute pour sauver Elifrance. A la date butoir du 10 septembre, l'administrateur judiciaire n'avait pas reçu d'offre de reprise. Le dossier du fabricant de panneaux photovoltaïques, implanté à La Talaudière (Loire), sera donc réexaminé par le tribunal de commerce lors de l'audience du 16 septembre. L'entreprise, placée en redressement judiciaire fin juillet, risque la liquidation. La société, propriété du groupe italien Pufin, emploie une centaine de salariés. Le 3 septembre dernier, le président de Saint-Etienne métropole, Gaël Perdriau, avait écrit au ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, et à la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, afin de solliciter un accompagnement de l'Etat sur ce dossier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :