Les bonnes performances de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes

 |   |  343  mots
(Crédits : DR)
Les résultats 2013 pour la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes sont favorables, hausse de la collecte, des encours de crédits et du résultat net.

Publiés lundi, les résultats financiers et commerciaux de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes (CERA) sont dans le vert. En 2013, la banque, qui couvre 5 départements de la région, a renforcé sa collecte de +5 %, avec des encours à 36,5 milliards d'euros. Les excédents nets de collecte sont de 0,5 milliard d'euros.

Les encours de crédits ont progressé pour la deuxième année consécutive : +9,2 % par rapport à 2012 (soit 21,1 milliards). 4,2 milliards d'euros de nouveaux crédits ont été accordés par la CERA. La banque précise avoir gagné, entre 2012 et 2013, 57 000 clients particuliers, 5000 clients entreprises et professionnels, également 4700 en gestion privée.

Une volonté de conquête qui s'est traduite en réunissant sous la marque Hypéria Finance, trois expertises, dans les domaines des financements structurés, fusions/acquisitions et gestion de fortune.

Un premier trimestre 2014 plus mou

Sur le plan des résultats financiers, la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes affiche un produit net bancaire (PNB) de 695,2 millions d'euros, soit +1,9 % par rapport à l'exercice 2012. Le résultat net est de 141,8 millions d'euros, en hausse par rapport à 2012, en dépit d'une fiscalité défavorable. À la clôture de l'exercice 2013, la banque détenait 2,1 milliards d'euros de fonds propres.

Le premier trimestre  2014, en revanche, s'annonce plutôt « mou ». Mais la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes envisage déjà des perspectives plus dynamiques pour le deuxième trimestre. « En Avril, il n'y a pas eu un carnet aussi plein depuis janvier 2012. Il y a de beaux projets industriels à venir. Est-ce qu'il s'agira d'un feu de paille ?  On ne pourra parler de reprise que si cela dure aussi au 3e trimestre » précise Stéphanie Paix, présidente du directoire de la CERA.  Elle s'attend également à un retour des investissements par les collectivités, après les périodes électorales.

Sur 2014, la banque entend poursuivre son développement. Elle ouvrira notamment sa filiale Banque du Léman à Genève le 12 mai, après avoir obtenu les autorisations nécessaires. A plus long terme, 700 collaborateurs de la CERA intégreront le nouveau siège dans la tour Incity en 2015

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :