Intelligence artificielle : la France est le Tiers-Monde

 |   |  1068  mots
(Crédits : DR)
Dans trois ans, l'avis d'un ordinateur sera plus sûr que celui d'un radiologue. Aujourd'hui, l'intelligence artificielle n'est plus une technologie réservée au futur. Les smartphones et les chatbots n'en sont que les balbutiements. Pour Vincent Jousse, directeur technique d'Allo Media, "c'est le moment ou jamais pour la France de l'intégrer au développement des entreprises car demain, il sera trop tard".

Elle est pourtant déjà présente dans de nombreuses applications, car il s'agit ni plus ni moins de "super-algorithme", ce qu'on appelle de l'intelligence "artificielle faible", qui se nourrit de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :