Les hyper-lieux : là où le monde est toujours pareil et chaque fois différent

 |   |  928  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
La mondialisation ne produit pas que l’uniformisation des villes. Quand on y regarde de plus près elle engendre aussi une différenciation à travers un retour au "local". Cette dynamique a vu l’apparition d’"Hyper-Lieux", à la fois locaux et connectés au monde. C’est la théorie que développe Michel Lussault, géographe, dans le livre "Hyper-Lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation", paru aux Editions du Seuil.

On a trop souvent réduit la mondialisation à un processus de globalisation économique et à ses fonctions dérivées — comme la généralisation du tourisme, ou de l'information en continu. Or, la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :