Réfugiés : défendre les droits de l’Homme et ceux de l’âme

 |   |  539  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Alors que ce 20 juin se tient la journée mondiale des réfugiés, Bernard Devert, fondateur d'Habitat et Humanisme, lance un appel. Celui à un sursaut de responsabilité face à l'épreuve traversée par les migrants. Car fermer les yeux, serait consentir à cet "in-ouï" insupportable.

La haine ensanglante de nombreux territoires devenus si inhospitaliers que leurs habitants sont confrontés à ce dilemme : partir ou mourir. Sur les routes et les mers que de cimetières de l'espoir....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :