Pour l’avènement d'une science des villes

 |   |  382  mots
(Crédits : UPMC Sorbonne Universités)
Pour résoudre les problèmes de la ville de demain, il ne faut pas s'appuyer sur des intuitions mais sur des faits. Rémi Louf, chercheur au Centre d’analyse spatiale avancée (Casa), collège universitaire de Londres, et prix "Le Monde" de la recherche universitaire, milite pour le développement d'une science des villes afin de mieux les comprendre. Et par conséquent rendre les politiques plus efficaces.

Les villes du futur ont déjà existé, et ont même déjà échoué. L'histoire est en effet jonchée d'utopies mort-nées : la Cité radieuse chère à Le Corbusier, la ville intelligente (et vide) de Songdo...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :