France-Japon : le miroir inversé du raffinement gastronomique

 |   |  648  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Qu'y a-t-il de français dans la cuisine japonaise ? Qu'y a-t-il de japonais dans la cuisine française ? s'interroge Nicolas Baumert, géographe et maître de conférences à l’université de Nagoya (Japon), auteur de Désastres et Alimentation, le défi japonais (L’Harmattan, 2014). Tout et rien à la fois serait-on tenté de dire tant ce qui les rapproche les éloigne aussi, puisque si le Japon et la France partagent une passion commune pour l'art culinaire, leurs fondamentaux sont tout simplement inversés.

Alors que d'un côté de l'Eurasie, les Français boivent en mangeant et accompagnent leurs mets avec de grands vins, à l'autre bout du continent, les Japonais mangent en buvant et accompagnent leurs...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :