Comment construire un capitalisme d’intérêt général ?

 |   |  1395  mots
Dans les locaux de l'incubateur d'entrepreneurs sociaux Ronalpia à Lyon.
Dans les locaux de l'incubateur d'entrepreneurs sociaux Ronalpia à Lyon. (Crédits : Ronalpia)
Il existe plusieurs formes de capitalisme et celui-ci n’est pas incompatible avec des dispositifs de régulation plus ou moins ambitieux. C'est ce que croit Thierry Weil, professeur aux Mines ParisTech qui plaide pour un capitalisme d'intérêt général.

Dans cette période électorale régressive, certains veulent nous faire croire que nous aurions le choix entre un capitalisme dérégulé sans égard pour les laissés pour compte de la mondialisation et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2017 à 15:39 :
Bien entendu que différents types de capitalisme sont possibles le problème majeur étant qu'aucun d'entre eux ne parviendra à générer autant de revenu que ce néolibéralisme morbide que nous subissons et la planète appartenant dorénavant à ces mêmes profiteurs on est pas prêt de changer de système, pire nous sommes condamnés à tous nous scratcher.

Si ces gens là avaient une once d'humanité cela fait belle lurette qu'ils auraient reculé mais actuellement tout leur appartient même les politiciens, nous n'avons donc aucune chance.

"Oui il y a bien une lutte des classes mais c'est ma classe, celle des riches, qui la fait et nous gagnons." W. Buffet

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :