Parc OL : le zoo des temps modernes

 |   |  36  mots
(Crédits : DR)
Le match retour en Turquie offrira-t-il le même spectacle, apocalyptique, que la confrontation aller à Lyon ? Alors que les joueurs de l'Olympique Lyonnais et de Besiktas s'affrontent ce jeudi 20 avril dans ce qui qualifie le mieux le football moderne : un combat, tous les enseignements du désastre une semaine plus tôt au Parc OL n'ont pas été tirés. Certains même dépassent le strict cadre d'un événement incroyablement mal géré, et questionnent le sens de la contribution publique à ces réminiscences des jeux du cirque. La société, dont les électeurs vont déterminer une partie de l'avenir dans trois jours, a-t-elle davantage besoin de santé, de culture, d'éducation ? Ou de terrains d'affrontements pour des humains capables de se transformer en "bêtes" ?

Ce soir, sur la pelouse du stade de Besiktas, ils vont livrer un combat. Oui, un combat pour préserver l'avantage du match aller et se qualifier pour les demi-finales de la Ligue Europa. Un combat...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :