Histoire et création artistique : un roman d'anticipation ?

 |   |  604  mots
Paris 1 Panthéon-Sorbonne
(Crédits : DR)
Ce n'est pas dans l'histoire qu'il faut trouver des vecteurs d’anticipation, mais bien dans la création, assure Philippe Dagen. Pour le professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et critique d'art, beaucoup d'exemples artistiques dessinent un futur qui ressemble à notre présent. Un éclairage prenant, alors que se tient cette semaine le festival de musiques électroniques Nuits sonores et le forum European Lab, qui vise à imaginer la culture de demain.

Pas plus que d'autres histoires, celle de l'art ne se reconnaît de pouvoirs prédictifs. Il y a une raison flagrante à cette prudence. Depuis la seconde moitié du 19e siècle, le mode de la création...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :