Collomb écarte le Front de gauche et discute avec les Verts

 |   |  218  mots
(Crédits : Reuters)
Le Front de gauche se maintiendra dimanche prochain dans les 1er et 4e arrondissements de Lyon. Aucun n’accord n’a été trouvé avec Gérard Collomb pour une fusion des listes. Les discussions se poursuivent avec les écologistes.

C'est niet! Le Front de gauche ne fusionnera pas sur les listes de Gérard Collomb. Lundi les deux parties ont stoppé les négociations faute d'accord possible. Collomb ne souhaitait pas voir Nathalie Perrin-Gilbert sur ses listes et proposait un accord sur 8 arrondissements avec un désistement sur le 1er. Inenvisageable pour le Front de Gauche/Gram qui a serré les rangs derrière Nathalie Perrin-Gilbert. Elle reste l'épine dans le pied de Gérard Collomb. Arrivée en tête dans le 1er dimanche avec 33,7%, la maire sortante de l'arrondissement est en guerre ouverte avec Collomb depuis plusieurs années lui reprochant ses positions trop libérales. En rupture du PS elle avait rejoint les listes Front de gauche/Gram qui se maintiendront donc dimanche prochain dans les 1er et 4e arrondissements.

Discussion avec les Verts

Gérard Collomb négocie désormais avec les écologistes. A l'échelle de la ville, Europe écologie a réalisé dimanche 8,9%. Mathématiquement une fusion avec les Verts lui permettrait de l'emporter dans le 1er face à Nathalie Perrin-Gilbert. Gérard Collomb a surtout besoin des voix des écologistes dans le 5e arrondissement face à Michel Havard (UMP-UDI), où 104 voix séparent les deux rivaux. Mais les écologistes raisonnent aussi à l'échelle de la métropole pour étoffer leur groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :