Rémi Bastien, directeur général de HM.Clause

 |   |  240  mots
Rémi Bastien occupe depuis le 1er septembre dernier le poste de directeur général.
Rémi Bastien occupe depuis le 1er septembre dernier le poste de directeur général. (Crédits : Droits réservés)
HM.Clause, dont le siège social est situé dans la Drôme, vient d'annoncer la nomination de Rémi Bastien au poste de directeur général. Il succède à Matthew Johnston.

HM.Clause vient d'annoncer l'arrivée de Rémi Bastien au poste de directeur général. Il doit à ce titre conduire l'équipe dirigeante, mais aussi élaborer et mettre en œuvre le plan de marche à long terme de l'entreprise. Celle-ci veut devenir la première société de semences potagères d'ici 2023. Diplômé de l'Institut national agronomique de Paris-Grignon, Rémi Bastien est basé à Portes-lès-Valence. Il partagera toutefois son temps entre la France et le siège américain à Davis, en Californie.

De la nutrition animale aux semences

Rémi Bastien était auparavant le directeur général de Limagrain Europe (2014-2017), et directeur Europe centrale-Europe de l'Est en 2013-2014. Il fut aussi directeur régional Europe et Afrique pour Mérieux Nutrisciences (2011-2013). Rémi Bastien a auparavant occupé divers postes de direction chez Monsanto (2001-2011), notamment en tant que directeur général Europe de l'Est en Hongrie, directeur marketing semences de maïs Europe et Afrique en Suisse, et directeur commercial semences et protection des cultures en France. Avant de rejoindre Monsanto, Rémi Bastien était aussi directeur des ventes chez Pioneer Seeds en France et directeur commercial dans l'industrie de la nutrition animale.

En 2016, le chiffre d'affaires d'HM.Clause - une business unit de la division semences potagères de Limagrain - s'est élevé à 325 millions d'euros. Elle emploie par ailleurs plus de 2800 personnes à temps plein dans une trentaine de pays à travers le monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :