MND renforce son organisation

 |   |  239  mots
Lionel Fabrizi et Yves Gobert.
Lionel Fabrizi et Yves Gobert. (Crédits : DR)
Pour accompagner son plan de développement à trois ans, et atteindre l'objectif fixé de 150 millions d'euros de chiffre d'affaires, le groupe savoyard vient de nommer Lionel Fabrizi et Yves Gobert en tant que, respectivement, directeur des ressources humaines et directeur administratif et financier.

Le groupe MND veut doubler de taille, et affiche un objectif de chiffre d'affaires de 150 millions d'euros à l'horizon mars 2020. Dans le cadre de ce plan de développement à trois ans MND annonce la nomination de Lionel Fabrizi au poste de directeur des ressources humaines, et de Yves Gobert en tant que directeur administratif et financier.

Ancien directeur des ressources humaines du groupe Soitec (Grenoble), Lionel Fabrizi aura la charge des 350 collaborateurs du groupe, au sein des six filiales françaises et des huit filiales étrangères. Dans le plan de développement à trois ans, le groupe prévoit la création de 150 emplois directs, dont cent en Auvergne-Rhône-Alpes.

Yves Gobert aura quant à lui pour mission de renforcer le pilotage de la direction financière au service de la compétitivité du groupe. Il sera en charge du renforcement des capacités financières et de l'anticipation des besoins de financements pour accompagner la forte croissance. Auparavant responsable du contrôle de gestion de MND, Yves Gobert a déjà accompagné la structuration de MND, notamment lors de son introduction en bourse.

Lire aussi : MND : un nouveau contrat à 50M€ en Chine

Basé en Savoie, MND Group est l'un des seuls acteurs industriels mondiaux à détenir une offre globale de produits et de services dédiés au développement, l'aménagement et la sécurisation des domaines skiables, sites de loisirs, voies d'accès et autres infrastructures en montagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :