Antoine Grenier arrive chez Sfam

 |   |  183  mots
Antoine Grenier.
Antoine Grenier. (Crédits : Droits réservés)
L'assureur Sfam, implanté à Romans-sur-Isère (Drôme), annonce l'arrivée d'Antoine Grenier comme directeur général - finance et assurance.

Le groupe Sfam, implanté à Romans-sur-Isère, annonce l'arrivée d'Antoine Grenier, au poste de directeur général - finance et assurance. Ce dernier doit notamment accompagner l'entreprise dans sa stratégie de développement, qui repose sur de la croissance organique et externe.

Ancien associé du cabinet de Conseil PwC

Âgé de 47 ans, Antoine Grenier est titulaire d'une maitrise de sciences économiques et de droit (Université Lumière Lyon 2) et d'un DESS de finance (Université Paris Dauphine). Originaire de la Drôme, il a commencé sa carrière au sein du fonds d'investissement Siparex comme chargé d'affaires. En 1998, il rejoint le cabinet d'audit PwC à Paris, puis à Londres pendant six ans avant de revenir à Paris. Il est nommé associé en 2008, en charge des équipes Corporate Finance et Transaction spécialisées dans le secteur de l'assurance.

Lire aussi : SFAM, l'assureur spécialisé aux 1 800 % de croissance en cinq ans

Antoine Grenier avait par le passé conseillé le groupe drômois lors de l'ouverture de son capital à Edmond de Rothschild Investment Partners début 2016, et plus récemment sur une levée de dette bancaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2017 à 15:09 :
GROSSE ARNAQUE QUE DES VOLEUR ON VOU RACROCGE AU TEL ON NE VOUS DONNE PAS DE REPONSE A VOSQUESTION NE RAPEL JAMAIS ET EN PLUS ON VOUS PRELEVE ALORS QUE VOUS AVEZ RESILIER CELA FAIT 4MOIS QUE JATTEND UN REMBOURSEMENT DE MON SINISTRE PORTABLE ET BIEN TJRS RIEN PFFFF A VOMIR
a écrit le 03/08/2017 à 13:28 :
Cette "assurance" tire son chiffre d'affaire d'arnaques à répétition, souvent en aguichant le client avec 30 euros offerts pour la souscription.

La réalité c'est que cette "entreprise" n'a besoin que de votre RIB pour vous prélever sans accord et donc illégalement.

CDiscount, Fnac et probablement d'autres enseignes vendent leur base de clients à SFAM. Une fois vos coordonnées transmises, aucun accord de votre part n'est nécessaire. Attendez vous alors à de longs mois de négociation pour vous faire rembourser.

J'invite tout le monde à taper "SFAM" sur google, la première page suffira à vous donner une idée sur l'ampleur de l'arnaque.

On peut faire de l'argent en contribuant à l'essor de l'humanité. SFAM ne vois pas les choses de cette façon...
Réponse de le 16/08/2017 à 15:10 :
tout a fait daccord comment peut on faire pour ce retourner contre eux?
a écrit le 09/07/2017 à 10:07 :
bonjour madame et Mr je vous contacte sa fait longtemps pour résilié mon conctra mais j ai pas eu le réponse et vous continuer à me prélever toujours merci de contacte plus vite que possible

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :