Pierre-Yves Leclercq, nouveau directeur régional de l'Afpa

 |   |  183  mots
(Crédits : virginiedegalzain)
Pierre-Yves Leclerc vient d'être nommé nouveau directeur de l'antenne aurhalpine de l'agence nationale pour la formation professionnelle des adultes.

L'Afpa Auvergne Rhône-Alpes se dote d'un nouveau directeur en la personne de Pierre-Yves Leclercq, 53 ans. Ce diplômé de Sciences Po Paris a débuté sa carrière dans le Nord-Pas-de-Calais, en tant que responsable de la formation professionnelle à l'UFCV, dont il devient délégué régional en 1996. Six ans plus tard, il intègre l'ANPE et devient directeur délégué des agences des secteurs de Roubaix, Tourcoing et Douai de 2005 à 2007.

A cette date, il est nommé directeur régional de l'ANPE en Alsace. Il devient par la suite directeur régional Pôle emploi et met en œuvre la fusion Assédic / ANPE. Directeur général de l'Agefiph en 2014 et 2015, il revient à la formation chez Pôle emploi pour occuper la fonction de directeur centre interrégional de développement des compétences pour le Grand-ouest.

En Auvergne Rhône-Alpes, l'agence nationale pour la formation professionnelle des adultes emploie 700 salariés, forme près de 12 000 salariés et demandeurs d'emploi chaque année, comprend 19 centres de formation et sites délocalisés et dispense 150 formations qualifiantes et 75 certifiantes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2017 à 12:18 :
L'Afpa est un organisme de formation low cost à bout de souffle miné par des difficultés financières et des dissensions au sein de son personnel. Qui plus est cette nomination montre la collusion d'intérêts entre l'Afpa et Pôle Emploi. Ces deux organismes se nourrissent l'un l'autre. Pôle Emploi envoie d'office les chômeurs à l'Afpa pour renflouer les comptes de cette dernière avec l'argent de l'état qui transit par les chômeurs.
Précaires et chômeurs ne doivent pas ce soumettre à ce diktat.
Ces hauts fonctionnaires se gavent sur le dos des précaires et mènent des politiques inutiles et ruineuses.
Réponse de le 02/06/2017 à 11:16 :
L'analyse est assez simpliste mais couvre une certaine réalité. Mais au final les 2 entités ne vont elles pas fusionner ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :